Avoir une vision (une idée de ce que va devenir son environnement) et une ambition (une cible de ce que l'on doit devenir dans cet environnement), c'est indispensable.

Encore faut-il savoir la partager ! Elle doit donc, avant tout, irriguer votre système d'animation.

Mais au-delà du système d'animation, plusieurs bonnes pratiques peuvent vous aider à la faire vivre.

 

Ne simplifiez pas le monde…

Même si Trump et le Brexit ont plutôt démontré le contraire, il y a souvent une prime à expliquer les tenants et aboutissants d'une vision et d'une ambition.

Vos collaborateurs sont capables de comprendre que l'environnement n'est pas simple et que s'y adapter demande de la finesse.

 

…Mais simplifiez la solution

Pour autant, ne tombez pas dans l'excès de technocratie. L'analyse de la situation doit être subtile (tout n'est pas noir ou blanc) et axée sur l'essentiel. Rien ne sert de se noyer dans les détails pour justifier une position.

L'équilibre n'est pas si difficile à trouver si vous admettez que votre solution doit tenir en 1 ou 2 axes mais que la justification repose sur des facteurs multiples.

Faire croire que le monde est simple est très démagogique, mais en déduire que la solution doit avoir 25 dimensions est absurde. L'expérience montre que les entreprises gagnantes sont celles qui ont une promesse claire, stable et audacieuse (BIC, Apple, M6, Arte ou France 5).

 

Osez l'envie

Ensuite, admettez que la solution, aussi intelligente soit-elle, doit aussi toucher le cœur des gens. Elle doit correspondre à des valeurs, comporter une dimension de défi et d'accomplissement de soi et du collectif.

N'hésitez pas à être optimiste, c'est assez contagieux et ça n'empêche pas de regarder les difficultés en face.

Image associée

Dans Game of Throne, en défendant ses valeurs et en voulant mettre fin à l'esclavage, Daenerys Targaryen va finir par réussir à soulever une armée qui lui sera extrêmement fidèle. Ces propres envies lui ont ainsi permit de fédérer autour d'elle. 

 

Etiquetez

Souvent ce qui pêche c'est le lien entre la belle ambition et les actions quotidiennes. C'est au manager de faire ce lien, en « collant des étiquettes » sur les petites actions qui contribuent à la grande ambition : « quand nous avons apporté telle modification à notre fonctionnement, j'estime que nous avons avancé dans la bonne direction, même si ce n'est pas suffisant ».

Sur ce point ne soyez pas avares, on ne le fait jamais assez. 5 fois par jour, comme les fruits et légumes !

 

Cultivez

Une ambition et une vision, ce n'est pas qu'une question d'efficacité et d'actions. Les collaborateurs doivent développer leur culture, leur compréhension du monde dans lequel ils agissent.

Il est difficile d'imaginer un collaborateur lucide sur la TV actuelle s'il ne s'intéresse pas à ce qui se fait ailleurs, dans des chaînes voisines ou très différentes, en France ou à l'étranger. Cela suppose de l'ouverture d'esprit et pas de dogmatisme. « L'amour est dans le pré » est un succès qui dure, que l'on aime ou non : qu'est-ce qui marche ? Quels éléments ont-ils compris mieux que les autres ? Comment les digérer dans notre ambition et nos valeurs ? Vous pouvez tout simplement regarder des émissions ensemble ou animer une séquence :  « Ce que j'aime ailleurs dans la TV »

De même, un RH qui s'intéresse aux autres RH, un financier qui suit l'actualité de son métier, feront des professionnels plus riches que des militants coupés du monde.


Page lue 175 fois

Vos témoignages


Aucun témoignage n'a été posté à l'heure actuelle.

Retour en haut de page